Portrait, autoportrait

Portrait, autoportrait

Frédéric Pajak

« Tout portrait qu’on peint avec âme est un portrait non du modèle, mais de l’artiste », relève Oscar Wilde. En dessinant un autre que soi, on fait un peu son autoportrait ; en dessinant un autoportrait, on fait aussi le portrait de quelqu’un d’autre. Le portrait nous hypnotise, nous, spectateurs, et nous observons des yeux fixes qui nous observent. Il y a là une relation...

Édition papier

Date de parution : 06/05/2021

Prix : 24,00 €

Format : 23.5 x 17.5 cm, 256p.

ISBN : 979-10-90875-91-3

« Tout portrait qu’on peint avec âme est un portrait non du modèle, mais de l’artiste », relève Oscar Wilde. En dessinant un autre que soi, on fait un peu son autoportrait ; en dessinant un autoportrait, on fait aussi le portrait de quelqu’un d’autre. Le portrait nous hypnotise, nous, spectateurs, et nous observons des yeux fixes qui nous observent. Il y a là une relation qui, au fil du temps, ne s’épuise pas ; elle n’a rien perdu de son mystère.

Après le succès de l’exposition Dessin politique, dessin poétique présentée en automne 2018, le Musée Jenisch de Vevey (Suisse) accueille du 29 mai au 5 septembre 2021 une nouvelle exposition conçue par Frédéric Pajak, consacrée à l’art du portrait et de l’autoportrait de la Renaissance à nos jours.

Ce catalogue qui l’accompagne, rassemblant plus de deux cents portraits et autoportraits de la Renaissance à nos jours, mêlant figuration et transfiguration, élégance et gravité, questionne les jeux et les enjeux de l’un des arts les plus anciens et les plus énigmatiques : celui de la représentation de l’homme par lui-même.

Le texte de Frédéric Pajak évoque les étapes de cette histoire dans l’histoire de l’art, depuis les origines jusqu’à aujourd’hui. Rembrandt, Goya et Delacroix y côtoient Giacometti, Andy Warhol, Kiki Smith et Mix & Remix.