Bosc
  • Jean-Maurice Bosc naît à Nîmes en 1924, dans une famille de vignerons. Il grandit dans le Gard, à Aigues-Vives. En 1945, il fait son service militaire et s’engage pour trois ans en Indochine. Il en revient très affaibli, contraint au repos forcé. C’est à cette époque qu’il se met à dessiner. En novembre 1952, il monte à Paris où Paris-Match publie ses premiers dessins avant de lui confier régulièrement une page entière. Commence une fulgurante carrière. Avec Chaval, Mose, Tetsu et Sempé, il devient un dessinateur majeur. Les collaborations s’enchaînent : Paris-Presse, France Dimanche, Le Rire, Marie-Claire, Jours de France, Pilote, Bizarre, Hara-Kiri, L’Os à moelle, Le Nouveau Candide, Le Nouvel Observateur, Elle, Le Monde, L’Express, Combat, La Croix, Le Canard enchaîné... Il publie de nombreux recueils de ses dessins d’humour, chez Jean-Jacques Pauvert, Hazan, Diogenes, Denoël, Le Cherche-Midi. En 1970, il reçoit le grand prix de l’Humour noir et, deux ans plus tard, le grand prix de l’Humour de la ville d’Avignon. Malade, affaibli par les traitements, il se donne la mort à Antibes le 3 mai 1973, à l’âge de quarante-neuf ans.

Les titres de l'auteur