Monsieur le chien, je présume ?

Monsieur le chien, je présume ?

Chaval

Préface de Delfeil de Ton

Tous les misanthropes aiment passionnément les animaux. Chaval, misanthrope affiché, vivait avec un chien qu’il appelait Caca. Pour lui, la part humaine de l’animal est telle que celui-ci en devient inexcusable. Le voilà condamné à être moqué autant que l’homme. L’animal humain et l’homme animal deviennent ridicules à égalité. Mais Chaval ne...

Édition papier

Date de parution : 22/01/2015

Prix : 19,00 €

Format : 23 x 17 cm, 208p.

ISBN : 979-10-90875-29-6

    « La postérité s’incline devant pareils traits de génie. »

    Delfeil de Ton,

    « Tout cela est féroce, désabusé, vaguement mélancolique et terriblement inventif. »

    Frédéric Potet, M le magazine du Monde

Préface de Delfeil de Ton

Tous les misanthropes aiment passionnément les animaux. Chaval, misanthrope affiché, vivait avec un chien qu’il appelait Caca. Pour lui, la part humaine de l’animal est telle que celui-ci en devient inexcusable. Le voilà condamné à être moqué autant que l’homme. L’animal humain et l’homme animal deviennent ridicules à égalité. Mais Chaval ne s’arrête pas là : les objets ordinaires, les métiers, les hobbies s’ajoutent à ses cibles favorites. Et c’est avec une grande jubilation qu’il s’acharne par exemple sur l’art de la photographie.

Technique employée : encre de Chine au pinceau.