Fournier, face à l’avenir

Fournier, face à l’avenir

Diane Veyrat

Dessinateur virulent à Hara-Kiri, puis à Charlie Hebdo, Pierre Fournier est, comme nombre de ses contemporains, fortement imprégné par l’esprit de Mai 1968. Porté par l’enthousiasme contestataire, il choisit de délaisser peu à peu le dessin pour avertir ses lecteurs de la menace qui pèse sur l’avenir, menace encore largement méconnue :

« Pendant qu’on nous amuse avec des...

    Édition papier

    Date de parution : 23/05/2019

    Prix : 17,00 €

    Format : 192p.

    ISBN : 979-10-90875-81-4

    Dessinateur virulent à Hara-Kiri, puis à Charlie Hebdo, Pierre Fournier est, comme nombre de ses contemporains, fortement imprégné par l’esprit de Mai 1968. Porté par l’enthousiasme contestataire, il choisit de délaisser peu à peu le dessin pour avertir ses lecteurs de la menace qui pèse sur l’avenir, menace encore largement méconnue :

    « Pendant qu’on nous amuse avec des guerres et des révolutions qui s’engendrent les unes les autres en répétant toujours la même chose, l’homme est en train, à force d’exploitation technologique incontrôlée, de rendre la Terre inhabitable, non seulement pour lui, mais pour toutes les formes de vie supérieure qui s’étaient jusqu’alors accommodées de sa présence. »

    Dès lors, en polémiste inspiré et en styliste hors pair, il va devenir l’un des précurseurs de l’écologie et le porte-parole hebdomadaire de ce mouvement naissant, tâche qui accaparera tout son temps.

    En novembre 1972, il fonde le premier journal écologique français, La Gueule ouverte. À partir de ses articles, il rêve également d’écrire « un ou deux livres » afin d’en proposer une « synthèse philosophique et politique ». Ces livres ne verront jamais le jour ; il ne le sait pas mais, à trente-cinq ans, il lui reste trois mois à vivre.

    Cet ouvrage retrace l’aventure personnelle et collective d’un dessinateur corrosif devenu visionnaire, d’un citoyen ordinaire — employé à la Caisse des dépôts et consignations — devenu l’écologiste le plus lu et le plus inspirant de France avant que l’écologie politicienne ne supplante l’écologie révolutionnaire, laquelle semble avoir traversé une grande hibernation, jusqu’à nos jours.

    Notre collection sur Instagram