J’écris pour voir -
  • Beaux Livres-Albums
  • Date de parution : 24/09/2004
  • 152 p., 29,90 EUR €
  • ISBN 978-2-283-02056-2
J’écris pour voir
Christian Dotremont

Artiste inclassable et fécond, Christian Dotremont est né en 1922 à Tervuren, en Belgique. Sous l’Occupation,
il participe à Paris aux activités du groupe surréaliste La Main à plume, animé par Noël Arnaud. À 19 ans, il rencontre Paul Éluard et Picasso, puis Gaston Bachelard. En 1948, avec Asger Jorn, Karel Appel, Constant, Corneille et Joseph Noiret, il fonde à Paris CoBrA (Copenhague, Bruxelles, Amsterdam). Le groupe, auquel se joignent d’autres artistes et écrivains, édite une revue, expose des peintures, des écritures et des « pommes de terre ». En 1955, paraît à la NRF le roman de Dotremont La Pierre et l’Oreiller. L’année suivante, premier voyage en Laponie, paysage qui le marquera profondément. En 1962, il invente le « logogramme », texte dessiné « dans une intime interaction spontanée de l’imagination verbale et du bouleversement graphique de l’alphabet ». Un an plus tard, il trace à l’aide d’un bâton des
logogrammes dans la neige, qu’il nommera « logoneiges ».

Outre un choix de ses logogrammes, le présent ouvrage propose de nombreux documents, dont les bouleversantes photographies prises par Pierre Alechinsky en 1971 à Tervuren, dans cette pension de vieillards, Pluie de roses, où Christian Dotremont s’enferma volontairement et composa, en une dizaine d’années, la plupart de ses logogrammes. Il meurt en 1979.

 

Techniques employées : pinceau, encre de Chine

À propos de l'auteur
Du même auteur
Plus de titres